AneVivo : Une nouvelle technique de fécondation « in utero »

fertilized-egg-267976_960_720Une nouvelle technique dans le domaine de la Fécondation in vitro (FIV) nommée « AneVivo » a été mise au point par une équipe de chercheurs anglais. Il s’agit d’une FIV in utero qui permet de féconder l’ovule directement dans l’utérus plutôt qu’en laboratoire. C’est une technique avancée qui assure plus de réussite à une FIV.

Une technique révolutionnaire

Baptisée AneVivo, cette nouvelle méthode a été mise au point par une équipe de chercheurs britanniques sous la direction du professeur Nick Macklon, chef de service d’obstétrique et de gynécologie de l’Hôpital Princesse Anne de Southampton en Grande-Bretagne. On peut parler de technique révolutionnaire. En effet, elle représente une avancée spectaculaire dans l’assistance médicale à la procréation. De plus, cette nouvelle technique moderne favorise une meilleure santé aux bébés qui naissent après une Fécondation in vitro.

À quoi consiste l’AneVivo ?

Grâce à AneVivo, la procréation assistée ne se fera plus en laboratoire, mais directement dans l’utérus de la femme ! Elle consiste à mettre du sperme et des ovules à l’intérieur d’une petite capsule. Cette dernière est placée dans l’utérus de la femme pendant 24 heures. Entretemps, les embryons commencent à se développer. Dès que les 24 heures s’écoulent, le médecin retire la capsule et sélectionne les embryons qui sont en bonne santé pour être implantés dans la muqueuse de l’utérus dans le but de parvenir à une grossesse.

Un processus de fertilisation plus naturel

L’AneVivo est différente de la fécondation in vitro conventionnelle qui consiste à prélever les ovules, les féconder avec le sperme en laboratoire avant de les implanter dans l’utérus. Pour la FIV in utero, les embryons passent plus de temps dans le ventre de la mère. Ils bénéficient d’un accès aux nutritifs de la femme. On peut dire que cette nouvelle technique est une avancée significative dans le traitement de la fertilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *